Avant de signer un contrat d’assurance vie, vous devez savoir que durant toute sa durée, vous pourriez avec des surprises. Et celles-ci ne seront pas toujours bonnes bien évidemment. Raison pour laquelle vous devez faire en sorte de mettre toutes les chances de votre côté dès le départ. Dans cet article il sera donc question des points à examiner pour choisir le contrat d’assurance vie le mieux adapté.

Rappel : ce qu’il faut savoir sur le contrat d’assurance vie

D’après une étude de la Fédération française de l’assurance, l’assurance vie est le premier moyen d’épargne en France. On estime à plus de 1 700 milliards d’euros le coût total des contrats d’assurance vie. En effet, il s’agit d’un placement financier qui va permettre à son souscripteur d’épargner de l’argent. Ce dernier pourra ensuite être transmis à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré. Cela peut être son décès ou sa survie. À ce propos, il faut souligner qu’il existe trois différents types de contrats d’assurance vie :

  • l’assurance en cas de décès : le contrat est rompu et le capital ainsi que les intérêts seront transmis à un ou plusieurs bénéficiaires désignés par le souscripteur
  • l’assurance en cas de vie : le souscripteur reste le bénéficiaire et titulaire des fonds. Il pourra à cet effet récupérer en toute liberté son capital et les intérêts
  • l’assurance mixte de vie et de décès.

Retenez donc qu’en fonction du capital que vous aurez à investir dans le cadre de votre contrat, l’assurance vie est un produit d’épargne qui vous permettra de percevoir des intérêts donnés. Mais, il faut souligner qu’il est beaucoup plus utilisé aujourd’hui pour épargner de l’argent tout en bénéficiant des avantages de la fiscalité du contrat et de la transmission de patrimoine.

Bien choisir son contrat d’assurance vie

Avant toute chose, il faut souligner que tous les contrats d’assurance vie proposent une multitude de fonds ou un échantillonnage sélectionné. Ce qui fait qu’un contrat est meilleur n’est rien d’autre que le montant des frais qui s’y rapporte. Il s’agit donc là du premier point à examiner correctement avant de se lancer. Et quand on parle de frais d’assurance vie, on parle des coûts liés :

  • à la gestion : déduits chaque année sur le montant total du placement
  • à l’arbitrage : imputés en cas de changement de supports ou d’unités de compte
  • ceux sur les versements : déduction directe de votre versement. Si un contrat propose 3 % de frais de versement par exemple, sur 1 000 € versés seulement 970 seront placés. À ce propos, il faut souligner qu’il existe aujourd’hui des assurances vie en ligne, appelées « nouvelle génération », qui proposent des contrats sans frais sur vos versements.

En dehors de frais, vous devez également prendre le temps de bien examiner les intérêts proposés par le contrat, la stratégie d’allocation et les différentes options.

Pour ce qui est des intérêts, un contrat d’assurance vie ne vous sera bénéfique qu’à condition qu’il vous rapporte le plus possible d’argent. Pour cela, il est conseillé de bien calculer le rendement net, c’est-à-dire la performance du contrat diminué des frais de gestion. Vous pouvez donc utiliser un comparateur d’assurance vie en ligne pour sélectionner le contrat le mieux adapté à vos besoins.

En ce qui concerne la stratégie d’allocation, vous avez le choix entre un contrat monosupport et un contrat multisupport. L’expérience a montré que les premiers peuvent être plus rémunérateurs qu’un contrat multisupport.

Enfin, un bon contrat d’assurance vie doit vous proposer plusieurs options de gestion comme le rééquilibrage automatique, la dynamisation des plus-values du fonds en euros, la sécurisation des plus-values, l’investissement progressif et la sécurisation progressive de l’épargne.

N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels qui vont vous accompagner dans votre démarche.

Écrire Un Commentaire